27/06/2004

Adieu aux amis et amies

Vous qui avez accompagné Zoé tout au long de son court cheminement : MERCI.

 

Zoé s’en va.  Trop de chagrin en son cœur pour continuer à déposer ses mots sur la page virtuelle.

 

Dame Jalousie, experte en manigances en tous genres, a saccagé son jardin d’amour et il ne reste plus rien après le passage de la tempête, que des débris jonchant le sol…

 

 « Comment cela a-t-il pu arrivé ? »…

 



15:17 Écrit par Zo | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

ne nous quitte pas... alors que tu en as besoin, nous sommes là pour te remonter le moral ma zoé !!!! allez tiens bon, raconte nous, ça te fera du bien ! regarde moi je ne comprends rien à ce qui m'arrive mais je vous en parler chaque fois que mon coeur le demande, vos encouragements m'aident !!! allez Zoe courage !!!!!!!! ne renonce pas :-)

Écrit par : miss | 27/06/2004

Oh non... Je venais de te découvrir et te mettre dans mes liens! J'adore ta manière de raconter les petits moments quotidiens...Et tu vas déjà partir, j'espère que tu changeras d'avis. Moi aussi j'ai voulu arrêter (peut-être pour d'autres raisons que les tiennes) et puis plein de blogueurs m'ont ramenée et j'en suis bien contente...Reste, le blog c'est un exutoire...

Écrit par : Neige | 27/06/2004

Zoé... No eternal reward...
To forgive us now for wasting it all..

Écrit par : keone | 27/06/2004

:-( peut-être à bientôt!

Écrit par : tgtg | 27/06/2004

Zoé tu n'es pas rien, tu es. et tu comptes beaucoup pour ceux qui comptent comme ceux qui content. La jalousie d'où qu'elle vienne est saine jusqu'à un certain degré, c'est comme l'huile d'arachide, trop chaude elle noircit.

Écrit par : Zéro | 27/06/2004

... A peine découverte, à peine partie...
C'est dommage...
Mais n'est ce que passager?
Bisou.

Écrit par : Dydou | 28/06/2004

« Comment cela a-t-il pu arrivé ? »… Tout à commencé par un matin brumeux, transpercé par les rayons d'argents. Tout à commencé par ...
Mais tout se termine un jour n'est ce pas ? Lorsque la plui remplace la brume et les rayons d'argents deviennent lune, il faut s'arrêter.
Bon vent, mademoiselle Zoé, puisse le blues être avec vous.

Écrit par : Nola | 28/06/2004

Tu sais ... Ceux , celles qui ont aimé tes mots ... aimeront tes silences ... (déjà tellement là..)
Ce qui est important ... c'est ta présence ... !!!
A toi de "sentir"....

Écrit par : Just-de-passage | 28/06/2004

Merci à vous tous présent(e)s dans ces moments difficiles...

Écrit par : Zoé | 28/06/2004

Les commentaires sont fermés.